La fabrique de souvenirs est une start-up qui à pour objectif de démocratiser l’accès à la photographie de qualité.

Alexandre Bonneau, le fondateur était lui même timide. La photo en tant que modèle comme photographe lui a permis d’acquérir de la confiance en lui. Il sait que la photographie peut avoir des effets bénéfiques pour une personne mais peut permettre aussi de se différencier. Etant un jeune homme franco-togolais et ayant vécu dans différents pays, il sait qu’être différent est un avantage.

Etant passionné de photographie depuis plusieurs années, il a compris pourquoi les photographes font payer aussi cher leurs shootings. En plus d’avoir de lourdes charges, de passer du temps à retoucher les photos, leur matériel est très onéreux.

Cela dit, nous avons conscience qu’on a tous besoin de photos. En effet, que ce soit pour corriger ses croyances limitantes (complexes),  améliorer notre identité numérique, pour un évènement, pour avoir des souvenirs, ou même pour avoir du contenu la photographie n’est plus une envie, mais un besoin!

N’oublions pas la première chose que nous voyons chez une une personne, l’apparence.